Actualités de la galerie

Nuccio Fontanella

Joie de vivre
Aquarelle sur papier


Biographie

Il est  né le 22 octobre 1936 à Brusegana (Padoue), et décédé tragiquement le 20 janvier 2005.
Il grandit heureux, dans un ancien couvent désaffecté, lieu enchanteur et magique que ses yeux d'adulte n'ont plus jamais retrouvés.

Un enfant artiste dans une famille bourgeoise en Italie signifiait un grand malheur. Paradoxalement, sa grand-mère disait toujours "Donnons du plâtre à ce petit, au moins il restera tranquille..."

Et Nuccio, enfant, dévoré par la maladie de la sculpture dès son plus jeune âge, faisait des objets en plâtre pendant des heures et des heures !

A la suite de son accident de voiture en 1993, il s'est vu très affaibli et surtout plus très sûr de lui. Pour le sortir de son marasme son fils l'a convaincu de créer des cires miniatures, et ensuite de les couler avec de l'or.

Ainsi bien entouré par sa famille, petit à petit, il est sorti de son tunnel. Pendant quelques années on a pu le voir en pleine forme et plein d 'enthousiasme. Chaque fin de semaine, pour ses amis et les amis de ses amis il jouait du saxo (sans jamais avoir appris la musique pour le grand plaisir des auditeurs réunis).

Avec ses oeuvres, il a représenté l'Italie lors de l'Exposition Universelle en 1992 à Séville.

Œuvres

Cet artiste hors du commun a été consumé par le besoin de création. Ses oeuvres sont incroyablement belles et expressives. Une beauté qui enlève la violence qu'on pourrait y voir. Les aspects brillants et mâts de ses sculptures révèlent l'humain, avec ses ombres et ses lumières, elles racontent les histoires des êtres corrodés par l'acide existentiel.

Son désir serait de voir ses sculptures, sans poids, planant dans l'air, à la recherche de l'infini.

Pour faire face à ses nombreux projets créatifs, ce grand artiste aimait travailler d'arrache-pied malgré l’accès récurrent de sa maladie! Il a ainsi peint de superbes aquarelles préfigurant ses sculptures en bronze.

Nuccio, l'orfèvre

En plus de ses magnifiques sculptures en bronze et ses aquarelles sur papier, dont on reconnaît le style au premier coup d'œil aux cimaises de la galerie Annie Chevalley ; ses bagues, bracelets, broches, pendentifs y sont exposés en exclusivité Suisse.
Chaque bijou est une sculpture précieuse et miniature, pièce unique, modelée à la cire perdue, poinçonnée et homologuée " en or 18 carats.